TGA soutient downscheduling de la pilule du lendemain

Une nouvelle pilule du lendemain pourrait être rétrogradée au pharmacien seulement en février prochain, à la suite d’une décision provisoire de la TGA.

Le répondant a demandé que l’ulipristal soit inscrit au Tableau 3 pour la contraception post-coïtale d’urgence, soutenant qu’il est plus efficace que son alternative au lévonorgestrel, qui est déjà prévu pour les pharmaciens photosensibilité.

Le médicament, plaquette thermoformée EllaOne ulipristal acétate 30mg, est actuellement disponible sur ordonnance.

Le parrain a fait valoir que le rééchelonnement donnerait aux femmes plus de choix. Il dit ulipristal a un profil de sécurité similaire au lévonorgestrel et est disponible sans prescription médicale dans au moins 25 pays européens.

Dans sa décision provisoire, la TGA favorable à la demande a proposé que le rééchelonnement ait lieu en février.

La TGA a constaté qu’il y avait un «avantage substantiel à fournir une autre option de contraception d’urgence plus efficace» avec la possibilité d’être utilisée jusqu’à cinq jours après un rapport sexuel non protégé.

« L’emballage et l’étiquetage à dose unique sont appropriés pour le tableau 3 compte tenu du profil d’innocuité et de toxicité de l’ulipristal et de sa similitude avec le lévonorgestrel.