TGA surveillant le natalizumab, parmi les rapports de mélanome

La TGA a publié une communication de surveillance concernant le natalizumab, parmi les rapports que trois patients traités avec le médicament ont développé un mélanome.

Le natalizumab, communément appelé Tysabri en Australie, est utilisé pour traiter les patients atteints de sclérose en plaques récurrente-rémittente afin de retarder la progression de l’incapacité physique et de réduire la fréquence des rechutes.

Un examen en cours de la TGA sur cette question a trouvé des preuves insuffisantes pour indiquer un lien certain entre le natalizumab et le mélanome. Cependant, en raison de l’incidence élevée du mélanome en Australie, il a demandé que tous les autres cas soient signalés à la TGA pour examen.

Les consommateurs ont été avisés que, malgré les risques potentiels pour la sécurité, ils devraient continuer à prendre du natalizumab jusqu’à ce que de plus amples renseignements soient disponibles.

Il est conseillé aux pharmaciens de surveiller tous les patients prenant du natalizumab et de vérifier s’ils ont remarqué une affection cutanée nouvelle ou modifiée. Si c’est le cas, il est recommandé que les patients consultent un médecin pour déterminer si d’autres mesures sont nécessaires.

La TGA a demandé que tous les cas de mélanome à venir soient signalés, pour faciliter l’examen.

Pour avoir une chance de gagner un iPad Air, cliquez ici rougeole.